Présidentielle deuxième tour: USA et Canada votent beaucoup plus Macron que la France

En Amérique du nord, les élections auront été marquées par une hausse de la participation et des scores plébiscitaires en faveur d’Emmanuel Macron. 

Dans la journée de samedi, French Morning a fait la tournée des bureaux de vote, et a ainsi constaté une hausse de la participation aux USA. Il en est de même au Québec et apparemment dans le reste du Canada: selon L’Outarde libérée, la participation était en hausse de deux points à 13h à Montréal. En France, à 17h, la participation était de 65,3% selon le ministère de l’Intérieur: en baisse par rapport au premier tour, et par rapport aux scrutins précédents. Par exemple en 2002, où Jean-Marie Le Pen était au deuxième tour, la participation était, à la même heure, de 67,6%.

Québec

A l’ouverture des bureaux de vote à 8h, à Québec. Photo Caroline Loy.

La fluidité des passages à l’urne et le mauvais temps avaient laissé penser aux observateurs que la participation allait être fortement en baisse à Québec. Avec une participation similaire, voire en hausse dans certains bureaux, Québec obtient néanmoins un nombre de suffrages exprimés légèrement inférieur. En effet, plusieurs personnes se sont déplacées pour exprimer leur mécontentement, majoritairement par un bulletin blanc: dans le bureau 1, il y avait 4 fois plus de bulletins blancs que de bulletins nuls.

Le score de Marine Le Pen (13,9% au premier tour) est néanmoins resté inférieur à 20% (19,62%). Sur un total de 4032 suffrages exprimés, Emmanuel Macron en obtient 3241 (80, 38% des voix) et Marine Le Pen 791 (19,62%).

Ottawa-Montréal (résidents de la région de Gatineau, Québec)

A Ottawa-Montréal, la participation était supérieure à 50%, contre 48% au premier tour. Marine Le Pen, qui avait obtenu 11,4% au premier tour, en obtient 15,22%.

Ottawa-Toronto

La participation était de presque 59% (56,4% au premier tour). Les blancs et nuls sont de 3,7%, contre 1% au premier tour. Emmanuel Macron obtient presque 89% des suffrages exprimés.

New York

Au premier tour, Emmanuel Macron avait obtenu 52% des suffrages exprimés, et Marine Le Pen 3%. Selon French Morning, le deuxième tour « confirme avec un score qui ferait rougir tous les dictateurs de la Terre » que le candidat d’En Marche! a su séduire les new-yorkais, avec 95% des suffrages exprimés.

Brooklyn a voté à 97% pour Emmanuel Macron, avec une participation en hausse de 5% par rapport au premier tour. Dans les deux bureaux de Mamaroneck, la participation est de 44,4%. Il y a 3,2% de blancs et nuls. Emmanuel Macron obtient 88% des suffrages.

Saint-Pierre et Miquelon

Le résultat final est similaire au résultat national: Emmanuel Macron l’emporte avec un peu plus de 63%. On note 16,6% de bulletins blancs et nuls.

A 14h19, le Premier ministre du Québec a adressé ses félicitations au président élu.

//platform.twitter.com/widgets.js

Dans un communiqué publié peu avant 18h (heure de l’est) dimanche, le Premier ministre du Canada Justin Trudeau a félicité « le président désigné Macron« , et insisté sur l’importance de la relation entre le Canada et la France tant dans des instances internationales qu’au regard « des profonds liens culturels et interpersonnels » qui lient les deux pays. Parmi les objectifs fixés par M. Trudeau figurent la sécurité internationale, la collaboration scientifique et technologique, et la mise en oeuvre de l’AECG-CETA.

Avec un taux de participation de 45,84% sur l’ensemble des Français hors de France, Emmanuel Macron obtient 89,31% des suffrages exprimés, selon les résultats publiés lundi par le ministère de l’Intérieur. Au total, entre la France, les outremers et l’étranger, Emmanuel Macron obtient 66,10% des voix. C’est nettement moins que Jacques Chirac en 2002 face à Jean-Marie Le Pen, puisqu’il avait recueilli 82,21% des suffrages exprimés (62% des électeurs inscrits cette année-là).

Les résultats définitifs doivent être annoncés mercredi 10 mai par le Conseil constitutionnel. Le nom du président élu devrait être publié jeudi 11 au Journal officiel, et la passation de pouvoirs entre François Hollande et Emmanuel Macron doit avoir lieu dimanche prochain. C’est la première fois que, depuis plus d’un siècle, une passation de pouvoirs aura lieu un dimanche. La précédente passation de pouvoirs un dimanche remonte à 1906: le modéré Armand Fallières avait été élu avec l’aide de la gauche face à un radical soutenu par la droite.

Retrouvez ici notre analyse du premier tour de la présidentielle. Ce billet sera réactualisé jusqu’à mercredi soir.

Publicités

Une Réponse

  1. […] a offert à sa fille pour Noël l’ouvrage de son candidat favori (aujourd’hui élu président) alors que celle-ci lui offrait celui de Jean-Luc Mélenchon, qu’il a indiqué avoir […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :