Archives de Tag: Revue de Presse

La législative dans la presse (22 – 24 mai)

Cyrille Giraud intervient dans l’émission Maurice Radio Libre le 23 mai. On retrouve son intervention ici. Louis Giscard d’Estaing est également passé dans l’émission le 22 mai. On retrouve son intervention là.

Trois auvergnats s’affrontent lors de cette élection: Louis Giscard d’Estaing, Damien Regnard et Nicolas Rousseaux, qui, face au risque de récolter zéro voix, pense « faire un peu plus quand même. J’ai un compte Twitter ». (La Montagne, 24 mai 2013)

« L’épuisante » campagne de Frédéric Lefebvre chroniquée dans un média américain, qui revient par ailleurs sur le poids de l’économie dans la campagne, et l’attrait croissant de la Nouvelle-Angleterre pour les français, notamment pour les entrepreneurs. (MassLive.com / The Republican, 23 mai 2013)

Jean-Marc Ayrault soutient Franck Scemama. (L’Outarde Libérée, 22 mai). La brève de l’Outarde étant très succincte, on pourra retrouver la lettre du Premier ministre ici.

« Français de l’étranger : législatives partielles à haut risque pour le PS » titre Libération, qui s’appuie sur les déclarations de deux hauts dirigeants du PS  et met en avant le contexte franco-français de l’impopularité du gouvernement et la faible participation pour prédire un mauvais résultat probable pour le PS. (23 mai 2013). Le Figaro poursuit dans la même veine, en prenant pour acquis que l’impopularité de F. Hollande aura des conséquences sur l’élection qui se tient à 6000km de Paris. (Le Figaro, 24 mai 2013). On retrouve exactement les mêmes « informations », au mot près, dans Les Échos (24 mai 2013) et sur France24 (24 mai 2013). (Recopiant la même dépêche AFP, les quatre articles se trompent sur le nombre d’électeurs, comme d’habitude, en annonçant 200.000 alors qu’il y en a 151.000, ndlr).

Dernier hebdo électoral pour l’Outarde Libérée, avec Franck Scemama en visite à l’UQAM, la réunion ADFE à Montréal qui a vu débattre Franck Scemama, Jean-Baptiste Plouhinec (suppléant FdG) et Nicolas Druet, et le bilan de Louis Giscard d’Estaing sur cette campagne nord-américaine.

Le vote par Internet permet aux français de s’entraider, tout en étant soutenu par un arsenal d’aides, émanant tant du MAE, de forum d’aide ou encore des candidats eux-mêmes. « Plusieurs candidats tels Louis Giscard d’Estaing (UDI), Frédéric Lefebvre (UMP) et Franck Scemama (PS) avaient également organisé un appui par courriel et téléphone aux Français d’Amérique du Nord qui auraient eu des difficultés à voter« . (France-Amérique, 22 mai 2013)

En attendant les résultats, la presse commente la participation au vote par Internet, en baisse par rapport à l’année dernière. Un peu moins de 10% des inscrits ont opté pour cette solution. (French Morning, France Amérique, 22 mai 2013)

La législative dans la presse (19 au 21 mai)

« Il était une fois, Cyrille Giraud était socialiste » (en français dans le texte, ndlr). Un portrait du candidat EELV, son parcours politique et ses rapports avec le PS, ses engagements. Il « pense que la circonscription reviendra à un candidat « local », et non un parachuté, catégorie dans laquelle il range le socialiste Franck Scemama« .  (French Morning, 20 mai 2013)

Louis Giscard d’Estaing fait un arrêt à Greenville (Caroline du Sud, où Michelin est installé), et insiste sur le fait qu’un élu doit représenter ses compatriotes à Paris. (GreenvilleOnline, 20 mai 2013)

« Je fais des réunions tupperware chaque jour« , commente Frédéric Lefebvre. Franck Scemama va « à la rencontre des électeurs tous les jours dans des bars ou des salles« . La mobilisation est un enjeu crucial, et les réseaux sociaux primordiaux. « Les deux candidats principaux l’ont compris et tweetent à tout va« . (L’Opinion, 20 mai, payant mais cité in extenso sur le site Internet de Frédéric Lefebvre).

Damien Regnard et Franck Scemama ont participé à La Nouvelle Orléans à un long échange sur Maurice Radio Libre le lundi 20 mai 2013, et répondu à des questions posées en direct par les auditeurs. On peut visionner le débat ici (ça commence après la 56ème minute). Ce débat avait été relayé par France Amérique et French Morning.

TV5 Monde propose un portrait de chaque candidat: Louis Giscard d’Estaing, Nicolas Druet, Franck Scemama, Nicolas Rousseaux, Cyrille Giraud, Frédéric Lefebvre, Thierry-Franck Fautré, Véronique Vermorel, Céline Clément, Pauline Czartoryska, Karel Vereycken, Damien Regnard. On notera que les portraits des candidats ne se déplaçant pas sont beaucoup plus rédigés, et leur permettent de répondre aux trois mêmes questions: qui êtes-vous, pourquoi voulez-vous être député des Français établis hors de France, sur quelles problématiques faites-vous campagne ?

Une carte interactive des votes en 2012 est proposée par l’Outarde Libérée à fins de comparaisons (20 mai 2013), tout en remarquant que la situation politique est très différente cette année, que « la bataille s’annonce serrée et très ouverte » pour également mentionner que « la logique voudrait qu’un candidat de droite remporte cette circonscription traditionnellement de droite » (c’est la candidate PS qui avait remporté l’élection en 2012, avec plus de 8 points d’avance, ndlr).

« Fiscalité et scolarité au cœur de la législative en Amérique du Nord« . TV5 Monde revient sur deux des enjeux de campagne les plus utilisés par les candidats dans cette élection. (TV5 Monde, 21 mai 2013)

« Parce qu’il est le seul candidat qui, quand il se lève le matin, écoute la radio américaine, voit le peanut butter sur la table de la cuisine et salut d’un grand Hi ! tous ses voisins » déclare Charles Regnard pour soutenir son père, dans la quatrième édition de l’hebdo de la législative, où l’on retrouve également Franck Scemama, Céline Clément, et plusieurs personnalités en soutien aux candidats. (French Morning, 19 mai 2013)

La Législative dans la presse (16 au 18 mai)

Nicolas Druet était présent à Montréal cette semaine. Désignant l’UDI comme son principal adversaire, il « mise sur [sa] capacité, en tant qu’indépendant, à dépasser les clivages gauche-droite » et sur l’aspect local de sa candidature, étant lui-même expatrié au Canada ». (France Amérique, 17 mai 2013)

« Louis est drôle, sympathique et un ami » déclare Clara Gaymard pour soutenir Louis Giscard d’Estaing. Renaud Dutreil soutient quant à lui Frédéric Lefebvre, en dénonçant « le déclin et l’isolement de la France » et « le péril auquel la France s’expose en se repliant sur elle-même »(French Morning, 17 mai 2013)

Frédéric Lefebvre relance son blogue sur le Huffington Post et justifier sa candidature en analysant à sa façon la situation française; et de préciser que « la communauté Française ici, bien sûr, garde la France dans son cœur mais questionne, s’inquiète, se désespère« . (Huffington Post, 18 mai 2013)

« Pas besoin de racines artificielles, l’Amérique du Nord, je la connais » déclare Franck Scemama, qui renouvelle son soutien à François Hollande en précisant que « le changement, il faut le construire pas à pas. La France sort exsangue de plus de 10 ans de politiques qui ont divisé nos compatriotes. Un mandat ne sera pas de trop pour redresser notre beau pays. Et déjà, en un an, François Hollande a réalisé 25% de ses engagements« . (Paroles d’Actu, 17 mai 2013)

Franck Scemama rappelle par ailleurs que la Loi sur le mariage pour tous (promulguée cette nuit) est une avancée majeure, inscrite dans une dynamique mondiale. « Les Canadiens dans leur ensemble et beaucoup d’Américains […] n’ont pas compris le rejet violent de la loi sur le mariage pour tous par certains manifestants« .  (Le Plus / Nouvel Obs, 18 mai 2013)

Sur Maurice Radio Libre, des portraits des candidats, dont certains avec de la voix. Ont été réalisés pour le moment Nicolas DruetFrédéric Lefebvre, Damien Regnard,  Franck scemama, et Karel Vereycken.

Spam électoral : les listes consulaires détournées au profit de Frédéric Lefebvre ? Citant la candidate du Parti Pirate, Véronique Vermorel, et le blogue Soir Amérique, Numérama (17 mai 2013) revient sur les courriels envoyés aux électeurs par d’autres que les candidats ou leurs représentants.

L’émission  Désautels de La Première Chaîne de Radio-Canada revient sur les élections législatives (1ère partie, début à 39’16), et évoque les « 6 candidats principaux« , notamment les 3 qui axent leur campagne sur leur enracinement local: Franck Scemama, Cyrille Giraud et Nicolas Druet (que l’on entend, ainsi que Frédéric Lefebvre, Louis Giscard d’Estaing). L’émission revient aussi sur les difficultés de mobilisation dans la circonscription. (Radio Canada, 15 mai 2013).

« La diaspora française aux urnes en Amérique du Nord« : Radio Canada fait une rapide présentation des élections, et revient sur les 6 candidats qui ont présenté leurs idées lors du débat French Morning – FIAF du 5 mai. Et non, Corinne Narassiguin n’a pas démissionné en janvier, son élection a été invalidée (ndlr). (Radio Canada, 17 mai 2013)

Le Consulat de France à New York cherche des volontaires pour l’organisation des bureaux de vote. Les volontaires retenus seront priés de se présenter au bureau de vote à partir de 7h30 et leur présence sera requise jusqu’à la publication des résultats (après le dépouillement, aux environs de 20h). (France Amérique, 17 mai 2013).

Le Devoir publie un sujet très approximatif sur les élections législatives, ou il est précisé que l’élection « a été rendue nécessaire par la démission en février de la députée socialiste Corinne Narassiguin »  (ce qui est faux) et où l’on parle encore une fois de plus de 200.000 électeurs (ils sont un peu plus de 155.000). (Le Devoir, 17 mai 2013).

La législative dans la presse (14-15 mai)

« Nous ressemblons aux électeurs que nous voulons représenter« , déclare Céline Clément, qui met en avant sa position par rapport à la réforme de la PEC en rappelant que « deux tiers des enfants français ne sont pas scolarisés dans le réseau de l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger »  et souhaite une « politique publique et globale de l’éducation qui prenne en considération […] l’accès à l’enseignement en langue française à travers une rénovation en profondeur du CNED« . (L’Outarde Libérée, 14 mai 2013)

Elle insiste également sur les raisons de se présenter : « c’est la démocratie : il y a plusieurs courants à gauche, et il n’y a aucune raison qu’on ne se présente pas« . « Si le PS ne remporte pas ces élections, ce ne sera pas de notre responsabilité mais de celle de leur candidat. » (France-Amérique, 14 mai 2013) (les deux articles ont été rédigés par Rozenn Nicole, ndlr).

Clara Gaymard, présidente de General Electric, soutient Louis Giscard d’Estaing. (Le Figaro, réservé aux abonnés, 14 mai 2013)

S’il est élu, Franck Scemama « sera le premier député ouvertement gay du groupe socialiste« . Pas de « coming-out en grande pompe » pour le candidat, dont le « site officiel de campagne,[…] mentionne simplement qu’il est venu en France pour «suivre son conjoint» ». (Yagg, 14 mai 2013)

« Français de l’étranger, dites-nous ce que vous attendez de votre futur député » demande 20Minutes, qui souhaite savoir si son lectorat se sent concerné, a suivi la campagne, où il va voter. Les première contributions sont quelque peu déprimantes, mais attendues. (20Minutes, le 15 mai 2013)

Rangé sous la rubrique « Législatives 2012 », une présentation rapide des élections de 2013, de Franck Scemama, Frédéric Lefebvre ainsi que Louis Giscard d’Estaing (RTL,14 mai 2013). Le blogue « Champs-Elysées » de RTL.be titre « Un député français pour New York » afin d’ironiser sur ce scrutin. Que ce soit sur le site de RTL en France ou sur le blogue du correspondant parisien de RTL.be, les mêmes éléments de langage et -surtout- le même chiffre: 200.000 électeurs. Un chiffre qui n’est vrai qu’à 50.000 électeurs près, comme nous l’avons expliqué ici hier.

Très chères élections des députés des Français de l’étranger: « ces deux législatives partielles devraient coûter le million d’euros, soit environ 500.000 euros par député, a calculé 20 Minutes ». (20Minutes, 14 mai 2013). Tel qu’indiqué dans ce billet du 27 avril, c’est pourtant une enveloppe de 1.5 million d’euros qui a été dégagée pour ces élections, soit 750.000 euros.

Vote par Internet : les Français de l’étranger peuvent de nouveau voter. « Malgré les problèmes soulevés par ce mode de scrutin, le Conseil constitutionnel a rejeté les griefs portés à son attention et le gouvernement a prévenu qu’il réutilisera à l’avenir ce dispositif, en plus des trois autres« . (Numerama, le 15 mai 2013)

La législative dans la presse (11 au 13 mai)

« Si je suis élu, je ne postulerai pas pour un nouveau mandat de maire de Chamalières en mars 2014 » déclare Louis Giscard d’Estaing, qui, advenant son élection, sera présent environ une semaine par mois durant son mandat. (French Morning, 11 mai 2013)

Frédéric Lefebvre (UMP) recueille le soutien officiel de Gérard Michon et Marc-Albert Cormier, un tandem qui  avait réalisé 2,23% des voix lors de la législative de juin 2012. (French Morning, 13 mai 2013). Gérard Michon avait pourtant justifié sa candidature en 2012 par un rejet du “parachutage” de M. Lefebvre. Marc-Albert Cormier avait quant à lui découpé sa carte UDI après avoir appris le parachutage de Louis Giscard d’Estaing. « L’UDI comme l’UMP ont décidé de traiter notre circonscription comme une baronnie de la Nouvelle-France », commentait-il alors sur Facebook.

« C’est triste de voir la France reléguée en deuxième division européenne, avec les pays du sud », déclare-t-il dans Direct Matin, où il affirme que « cette élection est inédite car le vote par Internet, utilisé pour la première fois sera structurant » (ce mode a été utilisé en 2012, ndlr) et qu’il faut ressouder la diaspora française en Amérique du nord. (Direct Matin, 13 mai 2013)

Franck Scemama rappelle qu’il « n’y a aucun projet d’imposition des Français de l’étranger » et qualifie de « discriminatoire » l’impôt sur les plus-values immobilières des non-résidents. (French Morning, 12 mai 2013).

Véronique Vermorel redit ses craintes concernant le vote électronique, et propose la création d’une plateforme Internet pour prendre des décisions démocratiques concernant la réserve parlementaire. (France Amérique, 13 mai 2013)

« Moi Candidat« , troisième édition, de French Morning revient entre autres sur le débat French Morning – FIAF. Et enfin, l’Outarde Libérée revient sur la semaine en images, avec des vrais morceaux des « montréalais » (sic) Céline Clément & Jean-Baptiste Plouhinec, Damien Regnard et Franck Scemama dedans.

La législative dans la presse (7 au 10 mai)

« On est dans l’inconnue totale » déclare Cyrille Giraud à propos des élections; il rappelle également sa légitimité et, visiblement peu satisfait de son rôle de suppléant en 2012, se démarque de Corinne Narassiguin sur de nombreux points. (France Amérique, 8 mai 2013).

François Bayrou soutient Nicolas Druet sur Radio Canada, en insistant sur le fait que c’est un représentant local, dans une circonscription qui ne doit pas être un « lot de consolation » pour parachutés. (Radio Canada, 8 mai 2013). On notera au passage qu’il n’est pas intéressé par un gouvernement d’union nationale.

En campagne, Frédéric Lefebvre s’affiche avec Thierry Henry, qui lui s’affiche avec un pigeon (Le Lab Europe1, 9 mai 2013).

Les meilleures coquilles des sites de candidats sur l’Outarde libérée le 8 mai 2013 (liste non-exhaustive, on en a plein d’autres!)

La ministre des Français de l’étranger Hélène Conway-Mouret annonce que le système de vote électronique sera réutilisé en 2013 dans le cadre d’élections législatives partielles. (PC Impact, 10 mai 2013).

La législative dans la presse (30 avril au 6 mai)

Frédéric Lefebvre garde Olivier Piton comme suppléant. Son rôle sera d' »organiser des rendez-vous réguliers, de prévoir des « hangs out » ainsi que des visio-conférences d’information et d’échange, et d’assurer la publication périodique de la « newsletter du député » pour l’association l’Âme Nord du député. Cette association sera créée s’il est élu (French Morning, 30 avril 2013).

Opération séduction et taclage pour J.-F. Copé et F. Lefebvre à New York.  » L’UMP veut montrer l’image d’une famille politique qui fait bloc derrière son candidat, contesté lors de son investiture par certains militants locaux, dont certains ont choisi de soutenir Louis Giscard d’Estaing. » (French Morning, 30 avril 2013)

Retour sur Nicolas Druet, candidat du Modem, qui explique en vidéo les raisons de sa candidature (L’Outarde libérée, 2 mai 2013)

Louis Giscard d’Estaing passe sur Radio Canada (Radio Canada, le 2 mai 2013, voir notre article ici)

Franck Scemama passe également sur Radio Canada (Radio Canada, le 3 mai 2013, voir notre article ici)

Thierry Franck Fautré vante la binationalité pour les français vivant dans la circonscription, « fustige les candidats parachutés et prétend qu’il faut vivre en Amérique du nord pour s’occuper de ses compatriotes« . (L’Outarde Libérée, 6 mai 2013)

A son tour, l’Outarde Libérée fait un carnet de campagne en vidéo, et revient sur les réunions publiques de Louis Giscard d’Estaing et Franck Scemama, sur le débat French Morning regardé entre militants de tous bords au Massilia pour conclure avec un « Quand pastis rime avec démocratie » (ce qui ne rime pas, ndlr).

Le débat organisé le 5 mai est évoqué très succinctement par Virginie Robert dans Les Echos. Dommage qu’on y trouve si peu d’informations, alors qu’elle était animatrice du débat. Étrange également que sur les 12 candidats annoncés, seuls 11 soient réellement nommés.

La législative dans la presse (25 au 29 avril)

« La loi est peut-être compliquée mais elle est précise !  » (…) « Nous avons été plus compréhensifs, plus larges avec les candidats des législatives de l’étranger » déclare François Logerot, le président de la Commission Nationale des Comptes de Campagne et du Financement Politique (CNCCFP) à propos du rejet des comptes de campagne de la précédente législative, dans le cadre d’un entretien exclusif sur le blogue Du bout du monde… au coin de la rue (25 avril 2013). Selon ce décompte publié le 9 avril (alors que toutes les décisions du Conseil constitutionnel n’étaient pas encore rendues, 32 comptes de campagne avaient déjà été rejetés pour l’ensemble des circonscriptions de l’étranger. Pour la 1ère circonscription, 4 des 13 candidats de 2012 étaient frappés d’inéligibilité.

Nous emboîtant le pas, French Morning se met à faire une revue de presse de la législative (27 avril 2013)

Retour sur le lancement de la campagne de Cyrille Giraud qui a reçu ses partisans au cœur de Montréal, autour d’un vin-fromage, sur L’Outarde libérée (27 avril 2013)

Louis Giscard d’Estaing prêt à renoncer à la mairie de Chamalières s’il est élu député de l’étranger, sur France 3 Auvergne (27 avril 2013). Faute de participants, il annule une rencontre à Québec, dans l’Outarde libérée (29 avril 2013).

Nicolas Druet, avance, serein, que “dans la tête des gens le centre n’est pas loin d’être majoritaire » et sait que Louis Giscard d’Estaing est le principal adversaire du MoDem dans ces partielles, dans l’Outarde Libérée (29 avril 2013)

Sur la 8ème circonscription, où se tient également une législative partielle, nous avons eu l’étrange surprise de nous faire co-piller cet article par JSS News (dont l’ancien patron est lui-même candidat) et Tel-Avivre, qui ont eu la drôle d’idée d’utiliser le dollar au lieu de l’euro (monnaie nationale) ou du shekel (monnaie locale).

La législative dans la presse (21-25 avril)

Franck Scemama publie sa déclaration de patrimoine, ce que d’autres candidats désapprouvent (French Morning)

Nicolas Druet, candidat du MoDem « entend surfer sur le ras-le-bol actuel contre la droite et la gauche pour tirer son épingle du jeu » (French Morning) et fait des sujets nationaux sa priorité (France-Amérique)

Cyrille Giraud (EELV) a tenu sa première réunion publique de sa campagne à Montréal (France-Amérique); « je ne suis pas là pour faire de la figuration » a-t-il notamment déclaré (L’Outarde Libérée)

Le Consulat de France à San Francisco cherche des volontaires pour les bureaux de vote (French Morning San Francisco)

Frédéric Lefebvre veut « bâtir une vraie diaspora » française (l’Outarde Libérée)

« Il l’a eue sa photo »

Lefbvre_photo-sarko