Archives de Tag: New-York

Patrick Lachaussée quitte Washington pour Genève

Les nominations de diplomates se poursuivent presque chaque jour au Journal officiel.

Après l’annonce du 2 juillet pour les Provinces atlantiques, le JORF de ce mercredi 3 juillet, concerne encore la 1re circonscription législative des Français hors de France: Patrick Lachaussée, Premier conseiller à l’ambassade de France à Washington, est nommé consul général de France à Genève. Cette annonce intervient alors que le nouvel ambassadeur Philippe Étienne, nommé fin mai, a pris ses fonctions dès juin, après deux ans passés à l’Élysée.

Philippe Étienne avait délivré un message à son arrivée, juste avant que le JORF n’annonce son élévation à la dignité d’ambassadeur.

Patrick Lachaussée était arrivé à Washington en janvier 2015, quelques mois après l’ambassadeur Gérard Araud.

Ce n’est pas la première fois que M. Lachaussée quitte les États-Unis: il avait été consul général adjoint à New York durant près de trois ans, de l’été 2009 au printemps 2012, avant d’être directeur de cabinet au ministère de la Francophonie.

Avant d’épouser une carrière de diplomate, il avait brièvement travaillé dans la réinsertion sociale.

Il a par ailleurs officié comme maire d’une petite commune de 500 habitants dans l’Aisne, Fossoy, où il a cofondé le Festival des mondes solidaires, un festival musical à caractère humanitaire de deux jours qui, regroupait des dizaines de milliers de spectateurs mais n’a duré quelques années, faute de financement. Pas étonnant que son profil LinkedIn mentionne «un peu musicien, un peu écrivain, un peu photographe»!

Une fois de plus un diplomate quelque peu atypique quitte la capitale politique des USA.

Victoire de Trump: Annie Michel sous le choc

Ancienne colistière de Franck Scemama à la législative partielle de 2013 dans notre circonscription, élue AFE depuis 2014, Annie Michel, retraitée depuis peu, vit à New York depuis vingt-sept ans. Originaire de la Nièvre, elle a raconté au groupe Centre France sa nuit électorale et sa stupéfaction suite à l’élection de Donald Trump à la Maison-Blanche.

Comme une majorité de New-Yorkais, Annie Michel avait choisi Hillary Clinton. Au lendemain de cette nuit où elle et ses amis avaient « arrêté d’espérer » vers 23heures (HE), elle qualifie l’élection de Trump de « retour en arrière ». Néanmoins, elle ajoute au sujet de celui qui a entamé ce jeudi la transition: « Je ne sais pas s’il ira jusqu’au bout [de ses annonces, NDLR]« .

« Beaucoup de Républicains », ajoute-t-elle, ont voté « contre ce fou ». Même ses voisins pensent que, grâce à l’élection de Trump, ils vont être plus riches, s’étonne Annie Michel.

Ancienne enseignante, l’élue AFE pour les États-Unis trouve que « les Américains manquent d’éducation civique, historique et de culture politique ».

Malgré son immense déception, Annie Michel se dit « plutôt courageuse » et n’envisage pas de quitter son pays d’adoption.

Son entretien à L’Yonne républicaine est à lire ici.

La réorganisation des services consulaires repoussée

Deux arrêtés datés du 30 juin, publiés le 9 juillet, et détaillés ici annonçaient une réorganisation des services consulaires aux États-Unis. Ils devaient tous deux entrer en vigueur au 31 août.

Il se trouve qu’un nouvel arrêté, daté du 2 juillet (donc avant la parution des précédents), publié au JO du 22 juillet, précise comme date celle du 1er septembre pour l’entrée en vigueur de l’un des deux textes.

En attendant, peut-être, une nouvelle mise à jour?

Le duplex du 740 Park Avenue (enfin) à vendre

Après plus d’un an d’annonces plus ou moins médiatisées, la France publie au JO de ce vendredi 13 juin un arrêté autorisant la cession amiable de l’appartement des 12e et 13e étages du 740 Park Avenue, à New York.

Ce duplex prestigieux de 588 mètres carrés (que l’on peut voir chez Sotheby’s) avait fait l’objet en mai 2013 d’une question écrite du député UMP du Bas- Rhin Éric Straumann et d’une annonce du journal en ligne French Morning. Puis l’information avait été reprise sur Challenges en juillet 2013.

Certains médias ayant la mémoire courte, le même Challenges donnait à nouveau cette information le 10 avril 2014, reprenant mot à mot une dépêche Reuters parue une heure plus tôt. Comme ce n’était sans doute pas assez, Challenges en remettait une couche dès le lendemain.

D’autres médias suivaient, sans aucun recul, sans se pencher -par exemple- sur le principe des co-op, pourtant déjà expliquées en 2011 par Reuters notamment. Sans se pencher non plus sur un autre joyaux français à vendre, certes moins cher sur le papier mais bien plus ancien et chargé d’histoire, le consulat général de France à Québec.

Et ce n’est que depuis cet arrêté du 3 juin publié au Journal officiel du 13 que la vente peut enfin commencer à se faire. Le duplex en question étant la résidence de l’ambassadeur de France auprès de l’ONU, François Delattre (dont Soir Américain annonçait mercredi la mutation en cours) devra être logé ailleurs.