Archives de Tag: Francophonie

Consultation «Mon idée pour le français»

Le président Macron souhaite mobiliser les acteurs de la francophonie pour identifier de nouvelles propositions visant à moderniser l’usage du français, promouvoir la langue française et le plurilinguisme dans le monde.

Afin de recueillir des idées et propositions, Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’État auprès du ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères, et Françoise Nyssen, ministre française de la Culture, ont lancé le 26 janvier 2018, une vaste consultation, avec notamment l’ouverture de la plateforme en ligne « Mon idée pour le français ».

Cette plateforme aux citoyens français « mais aussi à tous les francophones et francophiles à travers le monde« , précise un communiqué du consulat général de France à Toronto. Les contributions peuvent être déposées jusqu’au 20 mars 2018,… date de la Journée internationale de la Francophonie.

« Au-delà du recueil de propositions, la plateforme vise à promouvoir la richesse de la communauté francophone internationale et mettre en lumière l’enjeu et le potentiel de la langue française et du plurilinguisme« , ajoute la représentation diplomatique française à Toronto.

Par ailleurs, les 14 et 15 février, une conférence internationale pour la langue française et le plurilinguisme dans le monde réunira à Paris des personnalités et acteurs de la société civile et des jeunes citoyens de différentes nationalités engagés localement dans des démarches innovantes. Ce séminaire vise à mettre en place des recommandations pour la promotion de la langue française et du plurilinguisme dans le monde, qui seront transmises au Président de la République.

C’est la synthèse de ces journées parisiennes de février et des contributions venues du monde entier qui permettra d’orienter et de consolider un plan d’ensemble pour le français et le plurilinguisme dans le monde que le président Macron souhaite voir adopter en 2018.

Publicités

France 24 disponible au Québec jusqu’au 15 janvier 2015

Quatre ans après son arrivée aux États-Unis, la chaîne française d’informations internationale France 24 arrive au Québec. Sur le canal 199, la chaîne est disponible gratuitement jusqu’au 15 janvier 2015.

FRANCE_24_logo.svgIl aura fallu huit ans et demi pour que la chaîne du groupe France Medias Monde soit diffusée par Vidéotron. C’est en effet en avril 2008 et à la demande de cet opérateur que le CRTC, régulateur des communications au Canada, avait donné son autorisation à la diffusion de France 24 sur le territoire.

En fait, depuis novembre 2006 le câblo-opérateur (passé aux mains de Québecor Médias) Vidéotron se disait intéressé par la diffusion de la chaîne en continu, qui allait commencer à émettre un mois plus tard, le 6 décembre 2006.

Saisissant l’occasion de la Fête nationale française de 2010 (et de l’arrivée de la chaîne aux États-Unis si proches), un responsable de ADFE-Français du Monde, Franck Scemama, expliquait avoir demandé à Vidéotron l’ajout de quatre chaînes, dont France 24. Il recevait de l’opérateur cette réponse polie.

Un communiqué de France 24 précise que la chaîne est en accès libre jusqu’au 15 janvier 2015, sur le canal 199.

Stephen Harper en France, invité à y revenir deux fois par François Hollande en 2014

Le Premier ministre Canadien est arrivé à Paris jeudi, dans un relatif silence médiatique côté français. Aussi, Soir Américain vous propose de vivre (ou revivre) sa visite en images à la fois en cliquant sur les différents liens et en visionnant le point de presse qu’il a tenu avec François Hollande à l’issue d’un repas à la présidence de la République vendredi. Un point de presse où, hormis les questions économiques -principale raison de la visite du PM Harper- il a aussi été question de la situation au Mali et en Syrie. Ce suivi du séjour de Stephen Harper en France a été rendu possible grâce essentiellement à son compte Twitter, à son compte Flickr, et à la vidéo mise en ligne sur Dailymotion par l’Elysée.

Après une journée de travail à Londres, le Premier ministre Harper s’est envolé jeudi pour Paris où il a fait réaliser une vidéo de son atterrissage.

Il s’est entretenu avec des dignitaires français à l’Hotel des Invalides avant de rencontrer le Premier ministre français Jean-Marc Ayrault. Cette visite en France était convenue depuis mars, lorsque M. Ayrault s’était rendu au Canada avant sa visite au Québec. À minuit passé heure locale (un peu plus de 18h, heure de l’est), Stephen Harper indiquait sur Twitter qu’il rejoignait sa résidence et souhaitait la bonne nuit.

Ce vendredi, il s’est rendu au Secrétariat général à la Francophonie, où il a rencontré Abdou Diouf, avant de rejoindre l’Élysée, où il a fait quelques pas en privé avec le président français François Hollande.

Puis avait lieu un déjeuner de travail, peu après 13 heures, auquel on pouvait remarquer à droite sur la photo la présence de Hélène Conway-Mouret, la ministre en charge des Français de l’étranger.

A l’issue de ce repas, une conférence de presse conjointe était tenue par MM. Harper et Hollande. Les deux seules questions posées par des journalistes français portaient sur les retraites (Jean-Marc Ayrault  a reçu ce vendredi un rapport) et sur la situation à France Télécom après la mise en examen du P-Dg. Sans rapport avec la poutine, à tel point que le président Hollande a carrément refusé de prendre position sur le second point, rappelant que le Conseil d’administration de la société devait au préalable donner son avis.

Le bœuf canadien et les produits laitiers sont parmi les obstacles de l’accord de libre-échange entre la Canada et l’Europe, expliquent Les Échos. Lors du point de presse (à visionner ci-dessous), le Premier ministre canadien a indiqué qu’il ne trouvait pas souhaitable de fixer une date butoir pour un accord, et préférait continuer à discuter « dans le meilleur intérêt de tous les Canadiens ». Mieux vaut un bon accord qu’un accord bâclé, et le président français semble approuver. Depuis le début des pourparlers en mai 2009, la date a été plusieurs fois repoussée.

De son côté, le président Hollande a annoncé qu’il se rendrait l’an prochain au Canada et qu’il avait invité le Premier ministre canadien à la fois au 70e anniversaire du débarquement en Normandie et au 100e anniversaire du déclenchement de la Grande Guerre.

Par ailleurs, Stephen Harper (remercié par François Hollande pour l’appui logistique du Canada au Mali et qui n’a pas tari d’éloges sur la position de la France dans ce domaine) est désormais convaincu que la Syrie de Bachar al-Assad a utilisé des armes chimiques; François Hollande ne voit d’issue en Syrie que par le départ de Bachar al-Assad.