Archives de Tag: France insoumise

Neuf candidats EnMarche au second tour des onze circonscriptions

Les candidatures en vue du second tour des élections législatives devaient être déposées rue des Saussaies, à Paris, le mardi 6 juin de 9h à 18h. Dans chacune des onze circonscriptions des Français hors de France, deux candidats ont reçu leur récépissé définitif, indique un arrêté du 6 juin publié au Journal officiel du 7. Achevée pour les imprimeurs et les routiers, la course contre la montre commence pour le personnel du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères ainsi que pour les électeurs ayant choisi de voter par correspondance.

Dans neuf circonscriptions, un des deux finalistes est estampillé REM par le ministère de l’Intérieur, dans une il est estampillé MDM. Dans la 9e circonscription (qui regroupe entre autres le Maroc, l’Algérie, la Tunisie, et la Libye), la candidate choisie par EnMarche puis lâchée par le.parti présidentiel, se retrouve estampillée DVD. La 9e circonscription était la seule où le député sortant (Pouria Amirshahi, PS) ne se représentait pas. C’était également la plus convoitée, avec vingt-sept candidats.

Les candidats présents au second tour dans l’ordre de présentation au premier tour

Première circonscription (Amérique du Nord)

  1. Roland Lescure (REM)
  2. Frédéric Lefebvre (LR, député sortant)

200.205 électeurs inscrits, 18,64% de participation.

Malgré une candidature dissidente à droite (celle de Damien Régnard), et malgré son classement en troisième position au Canada derrière la candidate France Insoumise Clémentine Langlois, Frédéric Lefebvre parvient à se maintenir au second tour. Il a obtenu 5.377 voix sur l’ensemble de la circonscription (14,53% des suffrages exprimés), tandis que Roland Lescure en obtenait 21.286 (soit 57,53%).

Clémentine Langlois est arrivée troisième, avec 9,1% des suffrages exprimés (2.044 voix de retard sur le député élu lors d’une partielle en juin 2013).

Dans un communiqué diffusé mardi 6 juin, Frédéric Lefebvre a invité Roland Lescure à accepter un débat sur un média américain. Davantage de détails sur le premier tour sont à lire ici.

Deuxième circonscription (Mexique et Amérique du Sud)

  1. Sergio Coronado (ECO, député sortant)
  2. Paula Forteza (REM)

75.029 électeurs, 15,48% de participation.

Élu député en 2012 sous l’étiquette EELV, Sergio Coronado a préféré apporter son soutien à Jean-Luc Mélenchon plutôt qu’à Benoît Hamon. Son site de campagne indique à la fois le soutien de Europe écologie et de la France insoumise.

Au premier tour, Sergio Coronado a obtenu 2.715 voix (23,61% des suffrages exprimés), tandis que Paula Forteza en a eu 4.964 (43,17%).

Le candidat LR Pascal Drouhaud est arrivé en 3e position, avec 11,18% des voix.

Troisième circonscription (Europe du Nord)

  1. Axelle Lemaire (SOC, députée sortante)
  2. Alexander Holroyd (REM)

120.696 électeurs, 21,12% de participation.

La députée socialiste sortante arrive à se qualifier malgré seulement 2.493 voix, soit 9,83%. Son rival EnMarche obtient 14.663 voix (57,80%).

La troisième place revient à Laurence Azzena-Gougeon (Les Républicains), qui a moins de trois cents voix de retard (8,82%), et le candidat France insoumise Olivier Tonneau est quatrième, avec moins de six cents voix de retard sur l’ancienne ministre du quinquennat Hollande.

Quatrième circonscription (Benelux)

  1. Pieyre-Alexandre Anglade (REM)
  2. Sophie Rauszer (FI)

122.765 électeurs inscrits, 22,66% de participation.

Le candidat EnMarche a obtenu 14.461 voix, soit 52,27% des suffrages. La candidate de la France insoumise se qualifie avec 3.030 voix (10,95%), devançant d’un peu plus de trois cents voix l’écologiste Perrine Ledan (9,78%) et d’un peu plus de cinq cents voix la candidate Les Républicains Valérie Bros (9,08%).

Cinquième circonscription (Péninsule ibérique, Andorre, Monaco)

  1. François Ralle-Andreoli (FI)
  2. Samantha Cazebonne (REM)

91.374 inscrits, 15,94% de participation.

Candidate EnMarche, Samantha Cazebonne obtient 7.274 voix (50,36%). Conseiller consulaire Front de Gauche de Madrid, François Ralle-Andreoli obtient 2.242 voix (15,52%). Il ne devance Laurence Sailliet (LR) que d’une cinquantaine de voix (elle obtient 15,11%) mais dépasse la candidate socialiste Gabrielle Siry de plus d’un millier de voix (elle arrive à 8,13% des suffrages exprimés).

Cette circonscription est l’une des deux seules où le Front national a dépassé les 5% des suffrages exprimés (5,66% pour Natacha Barral).

Sixième circonscription (Suisse, Liechtenstein)

  1. Claudine Schmid (LR, députée sortante)
  2. Joachim Son-Forget (REM)

127.486 électeurs inscrits, 20,19% de participation.

C’est dans cette circonscription que le parti fondé par Emmanuel Macron obtient son plus haut score: les 16.273 voix attribuées à Joachim Son-Forget représentent 63,55% des suffrages exprimés. La députée sortante Claudine Schmid se maintient avec quatre fois moins de voix: 4.036 suffrages (15,76%).

Septième circonscription (Europe centrale, Balkans)

  1. Pierre-Yves Le Borgn’ (SOC, député sortant)
  2. Frédéric Petit (MDM)

105.955 inscrits, participation de 25,44%.

EnMarche n’avait pas présenté de candidat, laissant la place libre au Modem Frédéric Petit, qui obtient 14.359 voix (54,03%). Le député socialiste sortant Pierre-Yves Le Borgn’ est loin derrière, avec presque quatre fois moins de voix (3.689 suffrages, soit 13,88%).

Huitième circonscription (Italie, Israël, Chypre et Turquie)

  1. Meyer Habib (UDI, député sortant)
  2. Florence Drory (REM)

121.399 inscrits, 11.413 votant: avec seulement 9,40% de participation, il s’agit de la circonscription la plus abstentionniste.

Arrivée en tête avec 4.150 voix (36,73%) la candidate EnMarche Florence Drory devance d’une courte tête le député UDI élu lors de la partielle de juin 2013 Meyer Habib. Ce dernier obtient 4.013 voix (35,51%).

La troisième place revient à Hélène Panoussis (France insoumise) qui obtient 7,38%. Députée socialiste de 2012 à 2013, puis démissionnaire du PS pour cause de désaccords sur la ligne gouvernementale, Daphna Poznanski-Benhamou arrive quatrième avec 667 voix (5,90%). La candidate écologiste Nil Delahaye rate de peu la barre des 5% nécessaires au remboursement partiel des frais de campagnes: avec 563 voix, elle arrive à… 4,98%.

Neuvième circonscription (Maghreb, Afrique de l’Ouest, hors Bénin, Ganha, Nigeria)

  1. M’Jid El Guerrab (DIV)
  2. Leila Aichi (DVD)

107.796 inscrits, 14,57% de participation.

Sur vingt-sept candidats, cinq ont obtenu plus de 5% des suffrages.

Les deux qualifiés se revendiquent tous deux de EnMarche bien qu’au moment du premier tour aucun des deux n’avait été classé ainsi par le ministère de l’Intérieur.

Sénatrice de Paris depuis 2011 (groupe écologiste) Leila Aichi avait déposé sa candidature sous l’étiquette du parti présidentiel avec rattachement au Modem, selon elle du fait de l’accord entre Emmanuel Macron et François Bayrou. Toutefois EnMarche dit le pas lui avoir donné d’investiture (lire ici). Elle a obtenu 3.135 voix (20,29%), soit 210 voix seulement de plus que M’Jid El Guerrab (2.925 voix, 18,93%).

Le candidat Les Républicains Erwan Borhan Davoux arrive troisième (2.039 voix, 13,20%), devant le candidat socialiste Didier Le Bret 1.822 voix, 11,79%) et le candidat France insoumise Patrice Finel (1.423 voix, 9,21%).

Dixième circonscription (Moyen-Orient et une majeure partie de l’Afrique)

  1. Amal Amélia Lakrafi (REM)
  2. Alain Marsaud (LR, député sortant)

99.374 électeurs inscrits, 19,54% de participation.

La candidate EnMarche obtient 11.515 voix, soit 60,08%. Elle arrive loin devant le député sortant Alain Marsaud (LR), ancien magistrat antiterroriste lors de la vague d’attentats en France dans les années 80, élu deux fois député de la Haute-Vienne avant de devenir député des Français de l’étranger (3.620 voix, 18,89%).

Cette circonscription est l’une des deux seules où le Front national a dépassé les 5% de suffrages exprimés (5,53% pour Stéphane Sakoschek).

Onzième circonscription (Europe de l’est, majeure partie de l’Asie, Océanie)

  1. Thierry Mariani (LR, député sortant)
  2. Anne Genetet (REM)

92.766 électeurs inscrits, 27,62% de participation.

Anne Genetet obtient 13.732 voix, soit 54,11% des suffrages exprimés. Avec trois fois moins de voix (4.766, soit 18,78%), le député LR sortant Thierry Mariani, député du Vaucluse de 1993 à 2010, parvient à être au second tour. Il est cependant loin devant le candidat PS Florian Bohème (7,13%), le candidat FI Dimitri Sawosik (6,51%) et l’un des candidats DVD Francis Nizet (5,89%).


Les candidats n’ont que jusqu’à ce mercredi 7 juin à 10h (heure de Paris) pour remettre leur matériel de propagande. Les enveloppes électorales doivent quitter Paris le jeudi 8 juin.

Si vous avez opté pour le vote par correspondance, votre enveloppe avec bulletin de vote et pièce d’identité française doit parvenir à votre poste consulaire au plus tard le jeudi 15 juin dans les deux premières circonscriptions, le lendemain dans le reste du monde. Plus de 119.000 électeurs ont opté pour le vote par correspondance, dont un tiers vivent au Canada ou aux USA.

Si vous préférez voter à l’urne, le second tour des élections législatives aura lieu le samedi 17 juin pour la première fois et la deuxième circonscription, le dimanche 18 juin pour les autres. Pensez à surveiller l’adresse courriel que vous avez donnée au consulat afin de bien connaître le lieu du scrutin et l’heure de fermeture de votre bureau de vote, ou d’être informé si votre enveloppe de vote par correspondance n’est pas arrivée dans les délais impartis.

Publicités