Archives de Tag: Bulletin de Vote

Prise en compte du vote blanc

Le vote blanc sera pris en compte à partir du 1er avril 2014, indique la Loi nº2014-172 du 21 février 2014, publiée au Journal officiel du samedi 22 février.

Ses premiers effets seront donc « visibles » dès les élections consulaires et les élections européennes des samedi 24 et dimanche 25 mai 2014.

Ce qui change, à proprement parler, avec cette loi c’est que seront comptés à part non seulement les votes blancs (à savoir les enveloppes contenant un bulletin ne comportant aucune mention), mais également les enveloppes vides, traditionnellement comptabilisées avec les votes nuls. Le vote blanc ne sera donc pas un mode d’expression à proprement parler: il ne sera pas un « suffrage exprimé », mais uniquement un baromètre du manque d’offre politique devant lequel se trouve l’électeur désireux tout de même de n’être pas considéré comme un abstentionniste.

La loi, qui « sera exécutée comme Loi de l’État » prévoit l’abrogation de l’article L391 du Code électoral. On pourra noter que ni le ministre en charge des Affaires étrangères ni la ministre en charge des Français de l’étranger n’ont cosigné cette loi. Par conséquent, il est possible que, au moment des élections des conseillers consulaires, la possibilité de voter blanc ne soit pas laissée aux électeurs désireux de voter par Internet.

Comme le soulignait l’agence Reuters le 12 février, c’est « au lendemain des municipales » que le vote blanc ne sera plus un vote nul. Pas moins de trente textes d’origine parlementaire ont été déposés en vingt ans, a relevé RFI pour sa part, au lendemain de l’adoption définitive de ce texte.

Ce que contient l’enveloppe électorale

Les électeurs de la 1ère circonscription reçoivent ces jours-ci l’enveloppe électorale contenant circulaires et bulletins de vote pour le scrutin du 25 mai et 8 juin. Si 12 candidats se présentent, seulement 7 circulaires et autant de bulletins se trouvent dans l’envoi postal.

La Commission électorale a rejeté la circulaire de Nicolas Rousseaux (Force Républicaine) pour emploi d’une langue étrangère. Thierry Franck Fautré (Front national) et Pauline Czatoryska n’ont pas fourni de circulaires ou bulletins. Bien que Karel Vereycken (Solidarité et Progrès) et Véronique Vermorel (Parti Pirate) aient déposé leurs propagandes respectives, il ne faut pas s’étonner que les versions papiers soient absentes de l’enveloppe.

Karel Vereycken précise que c’est faute de moyens financiers suffisants qu’aucun bulletin ou circulaire ne sera imprimé, et réfère à son site internet pour imprimer soi-même le bulletin.

Du côté du Parti Pirate, on précise que les bulletins seront bien présents le jour du vote à l’urne.

Bien que ce choix puisse paraître logique au plan économique, on peut regretter qu’une partie des électeurs, ne fréquentant pas les réseaux sociaux, ne puissent avoir connaissance de la propagande. Le manque de relais médiatiques sur la zone rend l’information moins accessible que si nous nous trouvions en France hexagonale ou d’Outre-mer, où le CSA impose une campagne  audiovisuelle.

Restent donc 7 bulletins dans l’enveloppe: Céline Clément (Front de Gauche),  Nicolas Druet (MoDem), Cyrille Giraud (EELV), Louis Giscard d’Estaing (UDI), Frédéric Lefebvre (UMP), Damien Regnard (RFE), Franck Scemama(Parti Socialiste).

Bulletins de vote

On remarquera que certains candidats se prévalent de leurs mandats précédent ou actuel, comme Damien Regnard ou Franck Scemama, qui mettent en avant leur rôle d’élu à l’Assemblée des Français de l’Etranger. Bien qu’ayant été Secrétaire d’Etat, Frédéric Lefebvre se présente comme ancien Ministre, ce qui est certes l’usage consacré, ainsi que candidat de l’union de la droite et du centre-UMP (en affichant le logo de l’UMP uniquement). Damien Regnard se présente comme le candidat d’union locale de la droite et du centre, et Louis Giscard d’Estaing comme le candidat de la droite et du centre, soutenu par l’UDI.