Archives de Tag: Ambassadeur

Kareen Rispal arrivera en septembre

La nouvelle ambassadrice de France au Canada, Kareen Rispal (lire son parcours ici) devrait prendre ses fonctions à Ottawa en septembre. Elle remplacera Nicolas Chapuis, qui avait été nommé en 2015.

Dans un entretien réalisé en avril par Acteurs publics et diffusé le 23 mai, elle explique la place des femmes dans la diplomatie française et raconte comment elle a pu, à sa manière, lutter contre les stéréotypes de genre. L’entretien avec Mme Rispal est à visionner ici.

Alors que les femmes représentent plus de la moitié des agents dépendant du Quai d’Orsay, plus on monte dans la hiérarchie, moins elles sont représentées, à l’image de nombreuses entreprises. En 1972, seule une femme était ambassadrice, en 1982 elle n’étaient que trois, et à l’issue du quinquennat Hollande, elles sont presque cinquante à représenter la France dans divers endroits du monde.

À Montréal, Catherine Feuillet a été nommée consule générale en 2015. À Québec Laurence Haguenauer est devenue consule générale en septembre 2016 (et Emmanuelle Pavillon-Grosser a été promue consule générale adjointe). À Moncton et Halifax, Laurence Monmayrant a été nommée consule générale voici un an.

Kareen Rispal nommée ambassadrice au Canada

Par décret du 20 avril 2017, Kareen Rispal est nommée ambassadrice extraordinaire et plénipotentiaire de la République française au Canada.

Elle remplace Nicolas Chapuis, appelé à d’autres fonctions. Actuellement directrice des Amériques et des Caraïbes au Ministère des Affaires étrangères et du Développement international, elle a déjà été Conseillère culturelle et de coopération à l’ambassade de France à New York, aux Etats-Unis, de 2006 à 2010.

Kareen Rispal, et le sous-ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Jean-Stéphane Bernard. Photo : Délégation générale du Québec à Paris.

Titulaire d’une maîtrise de droit public, diplômée de Sciences-Po et énarque (promotion Diderot, 1986), elle a travaillé au service de la coopération économique à la direction des Affaires économiques et financières du MAE (1988-1989), été Sous-directrice du droit international économique et du droit communautaire à la direction des Affaires juridiques au sein du même ministère (1997-2000). Directrice du développement durable et des affaires publiques de Lafarge (octobre 2010-août 2014), elle est actuellement membre du Haut-Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes.

En poste à l’étranger, elle a notamment été première conseillère à l’ambassade de France à Londres (2000-2002), secrétaire générale de la délégation française à la 60ème session de l’Assemblée générale des Nations unies (septembre 2005-janvier 2006), et conseillère culturelle et de coopération à l’ambassade de France aux Etats-Unis (2006-2010)

Un nouvel ambassadeur de France au Canada

Nicolas Chapuis est nommé ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire en remplacement de Philippe Zeller, qui occupait ce poste depuis 2011.

Nicolas Chapuis (source: LinkedIn)

Nicolas Chapuis (source: LinkedIn)

Âgé de 57 ans, ce diplomate à la carrière atypique a principalement fait carrière en Asie. Diplômé d’un DEA en études chinoises et d’un diplôme unilingue de langue et de civilisation mongoles de l’INALCO, il est également titulaire d’une licence en histoire de Paris VII.

Admis au concours d’Orient en 1982, après avoir été attaché de presse à Pékin, il sera successivement en poste à Boston, Londres (conseiller culturel et directeur de l’Institut français du Royaume-Uni), Shanghai (comme consul général entre 1998 et 2002) et Oulan-Bator (comme ambassadeur entre 2003 et 2005); c’est du reste depuis cette date que la France a décidé que l’ambassadeur en Mongolie résiderait en permanence à Oulan-Bator, facilitant le travail du personnel restreint. Il a également été sous-directeur d’Extrême-orient à la direction d’Asie et Océanie entre 1995 et 1998.

Détaché comme préfet du département des Hautes-Alpes en 2009, il retourne au Quai d’Orsay fin 2010 pour coordonner la mission wikileaks à la direction de la prospective, et devient directeur des systèmes d’information en 2011. C’est d’ailleurs à ce titre qu’il a récemment fait partie des membres du bureau du vote électronique pour l’élection des conseillers consulaires et délégués consulaires.

Nicolas Chapuis est chevalier de la Légion d’Honneur (2006) et officier de l’Ordre national du Mérite (2013).