Sénatoriales 2017: la liste Bansard obtient deux élus

Six des douze sénateurs des Français de l’étranger ont été élus ce dimanche 24 septembre à Paris, dans le cadre du renouvellement triennal du sénat. À cette occasion, 171 sénateurs au total ont été élus: 170 dans le cadre du renouvellement triennal, un dans le cadre d’une élection partielle. La rentrée sénatoriale et l’élection du président auront lieu le lundi 2 octobre, jour d’ouverture de la 27e session de l’Assemblée des Français de l’étranger.

Le collège électoral était formé de 533 grands électeurs: les 23 parlementaires (onze députés et douze sénateurs) représentant les Français hors de France, les 68 délégués consulaires (élus dans les circonscriptions consulaires comptant le plus de français inscrits au poste diplomatique de leur lieu de résidence), et 442 conseillers consulaires (suite à la démission d’office d’un conseiller consulaire, rendue publique au Journal officiel du 22 juin 2017). Les conseillers consulaires et délégués consulaires pouvaient voter avec huit jours d’avance à leur poste consulaire, en personne ou par procuration.

Sénateurs sortants et étiquettes politiques (source: sénat)

Dix listes au total briguaient les six sièges en renouvellement: une liste officielle LR (sous l’étiquette de l’Union des Français de l’étranger UFE), quatre listes de droite (dont une menée par l’homme d’affaires Jean-Pierre Bansard, qui avait créé un parti politique en 2014), une liste LREM, une liste socialiste (sous l’étiquette Français du Monde FdM), une liste divers gauche, une liste écologiste, et une liste estampillée « divers » par le ministère de l’Intérieur.

Les sénateurs sortants étaient trois hommes et trois femmes. Seules deux femmes et un homme se représentaient: Joëlle Garriaud-Maylam (UMP) comme tête de liste de l’UFE et Hélène Conway-Mouret comme tête de liste FdM, le numéro 2 de cette liste étant le sénateur sortant Jean-Yves Leconte. En tout, sur les dix listes, seules trois étaient conduites par des femmes. Le principe d’une liste aux sénatoriales est celui de l’alternance, comme pour les élections consulaires, et la mode de répartition des sièges est à la proportionnelle.

Mesdames Hélène Conway-Mouret (SOC) et Joëlle Garriaud-Maylam (LR) sont réélues. M. Jean-Yves Leconte (SOC) est réélu sur la liste menée par Mme Conway-Mouret. Les trois autres élus sont tous divers-droite: il s’agit de MM. Jean-Pierre Bansard et Ronan Le Gleut, ainsi que Mme Evelyne Renaud-Garabedian, deuxième sur la liste Bansard.

Source: Sénat.

À l’issue du scrutin (qui a donné le même nombre de voix à la liste de l’ancienne ministre Hélène Conway-Mouret qu’à la liste de l’homme d’affaires Jean-Pierre Bansard) le sénateur socialiste Jean-Yves Leconte a émis des « doutes » sur Public Sénat  concernant le financement de la campagne électorale et s’est dit prêt à en faire part au procureur de la République.

Les résultats provisoires, susceptibles de recours, montrent que deux listes ont fait jeu égal, qu’une liste n’a pas obtenu de voix, et que seuls 521 suffrages ont été valablement exprimés (source: sénat)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :