Une femme de plus au sénat pour les Français de l’étranger

Le résultat du scrutin (proportionnel) visant à renouveler la moitié des sénateurs des Français de l’étranger a été publié vers 16h (heure de l’est) par le ministère de l’Intérieur et confirme celui donné par le Sénat à 13h, heure de l’est.

L’équilibre gauche-droite (ou plutôt le déséquilibre) est respecté dans cette série: deux sièges pour la gauche, trois pour la droite, tout comme dans l’autre série (renouvellement de 2011) aussi marquée à droite.

Jacqueline Deromedi (photo via http://www.cce-singapour.com/cce.php?id=15)

Jacqueline Deromedi (photo via)

En revanche, une femme de plus représentera à compter de mercredi les Français de l’étranger: il s’agit de Mme Jacky Deromedi, consul honoraire de Monaco à Singapour, ville où elle y est chef d’entreprise depuis 25 ans.

Sous le prénom Jacqueline, Mme Deromedi avait été élue en mai dernier au conseil consulaire de Singapour, où elle dirigeait la liste UMP-UDI. Elle est depuis 2006 vice-présidente de l’Alliance française de Singapour, et siège par ailleurs depuis 2011 au bureau exécutif du CNCCEF.

Ce n’est pas la première fois qu’un chef d’entreprise représente au Palais du Luxembourg les Français de l’étranger puisque, par exemple, André Ferrand (UMP, qui ne se représentait pas) siégeait depuis 1998 au sénat.

Dans le détail, sont élus pour cette série 2 (qui remplace les anciennes séries A et C2):

– pour la liste d’union UMP-UDI:

  • Christophe-André Frassa, élu en 2008 sur une liste divers droite, mais siégeant dans le groupeUMP;
  • Jacky Deromedi, qui fait son entrée au sénat;
  • Olivier Cadic, élu depuis 2006 à l’Assemblée des Français de l’étranger, qui fait son entrée au sénat

– pour la liste des partis de gouvernement:

  • Claudine Lepage, qui siège depuis 2008 dans le groupe PS et apparentés;
  • Richard Yung, élu depuis 2004 et qui siège aussi dans le groupe PS et apparentés.

– pour la liste « Les Indépendants« :

  • Robert del Picchia, entré au sénat en 1998, rattaché jusqu’à présent au groupe UMP.

La liste « Écologie, citoyenneté, solidarité« , présentée par les écologistes et le Front de Gauche, n’obtient que 6,64% des suffrages et pas de siège; la liste « Bansard 2014 » frôle les 12% et n’obtient pas de siège; Jean-Pierre Bansard annonce qu’il va déposer un recours. Les deux autres listes n’obtiennent aucun suffrage, et donc pas de siège non plus.

Les divisions tant à gauche qu’à droite n’ont donc profité à personne numériquement, bien que le corps électoral soit composé de 533 grands électeurs depuis les élections consulaires contre 153 dans l’ancien collège électoral de 2008 et 155 dans le collège électoral de 2011.

Les sénateurs des Français de l’étranger élus en 2011 (et dont le mandat dure encore trois ans) sont ici, ceux élus ce dimanche pour six ans sont .

Sur douze sénateurs représentant les Français de l’étranger, seuls deux ont plus de 80 ans: il s’agit de M. Cantegrit (81 ans) et de Mme Kammermann (82 ans), tous deux de l’UMP, tous deux élus en 2011. Toutefois, aucun des deux ne devrait présider la séance du 1er octobre, puisque Paul Vergès et Serge Dassault ont chacun 89 ans, le sénateur de la Réunion étant d’un mois plus âgé que celui de l’Essonne.

Mis à jour à 23h, heure de l’est: ajout du recours annoncé par la liste « Bansard 2014 ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :