Exclusions et promotion à l’UMP

Après les intimidations expliquées ici, voici le temps des exclusions à l’UMP.

On apprend à la lecture de L’Outarde libérée que Jeanine de Feydeau et Vincent Soumoy, respectivement nº1 et nº2 de la « liste de Feydeau » (troisième dans l’ordre de dépôt des listes à Montréal-Moncton-Halifax, ont été tous deux exclus de l’UMP. La décision vient de Paris, explique L’Outarde, qui indique par ailleurs que la nº9 de cette liste considérée comme dissidente par les instances parisiennes, Sarah Takforyan, jouit pour sa part d’une promotion, faisant désormais partie de l’organigramme canadien du parti. On apprend du reste que Mme Takforyan est « présente malgré elle » sur la « liste Feydeau ».

Ainsi, c’est donc la « liste Pilater », pourtant déposée en septième place au Consulat, qui reçoit le soutien du député Frédéric Lefebvre. On ne sait rien, en revanche à la lecture de L’Outarde du sort réservé à la « liste Lubrina », qui a été la première à se revendiquer de l’UMP. De quoi souhaiter bonne chance aux électeurs de droite de la 4e circonscription du Canada pour qu’ils s’y retrouvent… En toute logique, un électeur vivant de longue date dans la circonscription devrait davantage faire confiance à M. Lubrina ou à Mme de Feydeau, qui ont déjà siégé à l’AFE, qu’à M. Pilater.

Par surcroît, ce dernier considère les conseillers consulaires « un peu comme des conseillers municipaux », alors que les conseillers consulaires n’ont aucunement un rôle décisionnel, mais purement un rôle consultatif, à l’instar des conseillers de quartier qui existent dans les grandes villes françaises depuis plus de dix ans, et dans les villes expérimentales depuis près de vingt ans (lire ce billet du 26 février).

Pour couronner le tout, L’Outarde indique que, aux yeux de Frédéric Lefebvre, « les conseillers consulaires seront des relais entre le député et les citoyens », alors même que le président de chaque conseil consulaire est le chef de poste diplomatique, qui n’a de compte à rendre qu’au Quai d’Orsay. Par conséquent, les conseillers consulaires, au sens que les a définis la loi du 22 juillet, sont des courroies de transmission entre la population émigrée et son ministre de tutelle.

Publicités

4 Réponses

  1. Jean-Pierre Mercier | Réponse

    Merci Soir Américain, bon article qui résume bien la situation. Il est assez ironique de voir Fédérique Lefèbvre prêcher l’union de la droite après avoir créé la division avec une liste de dernière heure montée de bric et de broc. La liste de Jeanine de Feydeau représente la seule liste UMP historique, crédible, représentative, ayant de chances de gagner. Les électeurs ne s’y tromperont pas et refuseront de tomber dans une politique politicienne qui ne les intéresse pas.

  2. La « liste Lubrina » dit soutenir l’UMP et ne revandique pas le soutien l’UMP à sa liste…

  3. […] chargée de mission UMP, section Montréal". Mme Takforyan, qui a été nouvellement promue chargée de mission, disait dans ce courriel qu’elle avait été "trompée" par ses […]

  4. […] lorsqu’il vivait en France. Un engagement qui n’est pas remis en cause par la présence de deux listes estampillées UMP sur la circonscription […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :