Le Consulat de France à Québec est à vendre

Il n’y a pas que la résidence de l’ambassadeur de France à l’ONU qui soit à vendre. Du reste, c’est presque de l’histoire ancienne, car on savait dès juillet 2013 que la propriété du 740 Park Avenue serait mise en vente. Au total, 25 propriétés situées à l’étranger (contre plus de 1700 en France) vont être mises en vente, dont le Consulat général de France à Québec.

La prochaine cession du Consulat devrait intervenir dans le courant de l’année 2014. Le bâtiment de trois étages se situe sur un terrain de 830m² en plein cœur du quartier historique de Québec, juste à côté du Château Frontenac. Le rôle des taxes foncières évalue à 2,53 millions de dollars canadiens la valeur du terrain et du bâtiment (ce qui entraîne une facture annuelle de taxes municipales d’environ 7400$), et les propriétés se vendent généralement bien au-delà de la valeur définie par la ville. Il faudra vraisemblablement compter au moins quatre millions de dollars pour faire une offre.

Le consulat de France, situé au 25 rue Saint-Louis, le 12 février 2014 (photo Soir Américain)

Le consulat de France, situé au 25 rue Saint-Louis, le 12 février 2014 (photo Soir Américain)

La Maison Kent, qui abrite le consulat, date de 1648, ce qui en fait l’un des plus anciens bâtiments de Québec. Elle possède une histoire riche. C’est notamment dans cette maison que fut signée la capitulation de Québec en 1759 face aux troupes britanniques (dans le cadre de la guerre de Sept Ans). Il est classé monument historique depuis 1952 par le gouvernement du Québec. Le consulat y est installé depuis 1980. Le Service culturel, scientifique et de coopération du Consulat s’y est d’abord installé, rejoint depuis 1995 par les bureaux du consul général.

« La population de Québec est maintenant accoutumée à voir le drapeau tricolore flotter sur la façade de cet immeuble […] du Vieux-Québec. L’institution est donc fortement ancrée dans le paysage culturel urbain de la ville, renforçant d’autant son importance symbolique » peut-on lire sur le site de l’Encyclopédie du Patrimoine culturel de l’Amérique française. Les québécois devront pourtant s’habituer à voir le drapeau flotter sur un autre bâtiment où le consulat déménagera, probablement dans la haute-ville de Québec.

 

 

Advertisements

7 Réponses

  1. […] Il n'y a pas que la résidence de l’ambassadeur de France à l'ONU qui soit à vendre. Du reste, c'est presque de l'histoire ancienne, car on savait dès juillet 2013 que la propriété du 740 Park Avenu…  […]

  2. […] nous l’avions annoncé dès le mois d’avril, la prochaine cession du Consulat devait intervenir dans le courant de […]

  3. […] plus pratique qu’à l’ancien bâtiment de la rue Saint-Louis (dont nous annoncions ici la mise en vente en avril 2014). Les plans doivent encore être approuvés, mais selon ce qui a […]

  4. […] 11 avril 2014, nous vous annoncions en primeur que la Maison Kent, qui abrite le consulat général de France à Québec depuis […]

  5. […] un plan symbolique, Nicolas Chibaeff a rappelé que la mise en vente de la Maison Kent par la France avait été perçue par « certains » comme « une […]

  6. […] à Québec, situé dans une maison du XVIIe siècle depuis le début des années 80, a été mis en vente au printemps 2014, et les locaux plus fonctionnels ont ouvert au public le 18 avril […]

  7. […] à Québec, situé dans une maison du XVIIe siècle depuis le début des années 80, a été mis en vente au printemps 2014, et les locaux plus fonctionnels ont ouvert au public le 18 avril […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :