Jambons ministériels

« Je pars avec deux jambons sous le bras », avait averti Guillaume Garot en dévoilant le nouveau logo du porc du Sud-Ouest. Le ministre délégué à l’agroalimentaire était attendu quelques jours plus tard à New York où, en compagnie de Laurent Fabius, il devait tenter de « vendre » du jambon du Pays Basque.

On connait les Américains: tout comme les Canadiens, ils sont très pointilleux sur les importations de produits alimentaires. Durant la campagne électorale, le candidat Frédéric Lefebvre s’était ému du sort de quelques centaines de kilos de mimolette, au point d’en faire, une fois élu, une question écrite à la ministre en charge du Commerce extérieur Nicole Bricq.

Il faut croire que le message n’est pas passé entre les ministères. Ainsi, on apprend dans La République des Pyrénées que les jambons ont subi « de multiples péripéties » pour arriver à destination. On imagine la scène, mais sans Bourvil ni Gabin, et en couleurs.

laurent-fabius-ministre-des-affaires-etrangeres-et_1399184_460x306 (1)
Les deux ministres et un jambon (Consortium du jambon de Bayonne)

Et un blogue précise même que le ministre délégué s’est fait attraper par les douanes américaines, disant tenir cette information de Ouest-France. On ne sait si c’est du lard ou du cochon, mais à Soir Américain on ne trouve pas cette précision sur Internet. Soit c’est une légère exagération, soit c’est paru dans la version papier uniquement; mais les « multiples péripéties » évoquées par La République des Pyrénées corroborent la fierté de M. Garot lorsque le nouveau logo a été dévoilé.

On notera que la dépêche Reuters qui relate la présentation des jambons à New York est datée de… Paris et cite un communiqué ministériel.  Il n’est donc pas étonnant que, selon cette dépêche, les deux jambons en question aient été « exportés aux Etats-Unis par le Consortium du jambon de Bayonne ». Cette dépêche Reuters, remonte au 1er octobre, mais elle a été rééditée le 6 octobre sans qu’un seul mot en soit modifié. Deux dépêches pour deux jambons.

En février 2012 déjà, Reuters évoquait cette volonté d’introduire du jambon basque aux Etats-Unis, précisant qu’on le consommait déjà au Canada, au Japon et à Hong Kong.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :