La parité en prend un coup

Avant l’invalidation de l’élection de Corinne Narassiguin (1ère Circonscription) et de Daphna Poznanski-Benhamou (8ème circonscription), l’Assemblée Nationale comptait 155 élues. S’il était acquis que la première circonscription reviendrait à un homme, Valérie Hoffenberg (UMP) était encore en lice pour la 8ème circonscription.

Avec l’élection de Meyer Habib (UDI) et de Frédéric Lefebvre (UMP), deux candidats ayant chacun un homme pour suppléant, le Palais Bourbon compte désormais dans ses rangs 153 femmes et 424 hommes, soit 26% de  femmes. Les optimistes diront que cela fait toujours presque 31% de femmes en sus qu’en 2007; la XIIIème législature ne comptait en effet que 116 élues.

Advertisements

Une Réponse

  1. Surtout, aucun d’eux n’est un allié des femmes, comme l’eut été Franck Scemama… On se rappellera notamment de Frédéric Lefebvre qui, lors du débat French Morning, ne se rappelait même pas du nom de la présidente de son association fantôche, et des noms de soutiens féminins qui ont disparus entre le premier et le second tour… On se demande pourquoi, tiens…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :