Du flou dans les codes

La dernière livraison de l’infolettre du candidat UMP laisse perplexe lorsqu’il prodigue des conseils pour le vote électronique.
D’abord, on apprend que Frédéric Lefebvre a mis en place sa propre cellule cellule d’assistance téléphonique, avec un numéro d’appel à New York et un à Montréal. La cellule mise en place par le Quai d’Orsay depuis le 6 mai pour les deux circonscriptions dont le vote électronique commence le 15 mai est censée répondre 24h/24, et ne dépend d’aucun candidat ni d’aucun parti.
Ensuite parce qu’un flou est entretenu par le courriel de Frédéric Lefebvre concernant les courriers expédiés par « le consulat« , comme il dit, mais qui en réalité proviennent du ministère des Affaires étrangères. Comme l’indique l’illustration extraite de son courriel du jour, il prétend que « le consulat ne vous renverra pas ces identifiants. Ils sont valables pour le deuxième tour », et suggère aux électeurs de les conserver « précieusement« .

Lefebvre_Internet
Or le site Internet du MAE est formel: à la rubrique « comment voter par Internet« , sous-rubrique « la procédure de vote« , on lit clairement qu’il existe UN identifiant unique pour les deux tours de scrutin et DEUX codes qui seront expédiés par courriel uniquement si l’électeur s’est inscrit auprès de son consulat, chaque code n’étant valable qu’une fois pour un tour.
En utilisant le même mot que le ministère (identifiant) mais au pluriel, ce candidat ne peut que semer le doute d’un électorat déjà méfiant à l’endroit du vote par Internet. Ce mode de vote avait même été critiqué en 2012 par la candidate UMP Marie-Anne Montchamp, qui sur la circonscription où elle a été battue avait relevé un émargement de plus que le nombre de bulletins.

Advertisements

26 Réponses

  1. Vous cherchez la petite bête. L’intérêt de Frédéric Lefebvre est que le plus grand nombre de français des USA votent par internet, car, de tous les candidats, c’est le plus désavantagé par les dates tardives du vote à l’urne et par le choix du week-end du Memorial Day.
    On peut penser qu’une forte mobilisation des électeurs avantagera les candidats de droite et du centre (c’est à dire tous les candidats de partis qui ne sont pas dans la majorité actuelle).

    1. @PainPumpkin,
      Il ne s’agit nullement de « chercher la petite bête », sinon on pourrait en publier presque chaque jour au moins un billet. Mais de relever d’une part qu’un candidat d’un grand parti propose de se substituer aux services du ministère d’une part, et d’autre part de montrer que selon toute vraisemblance il il n’a pas bien compris le mode de vote par Internet, n’étant lui-même pas électeur hors de France.
      En quoi le candidat UMP serait-il « le plus désavantagé » par la date du scrutin? J’avoue ne pas comprendre. Ça laisse le même temps de campagne pour tous les candidats, que je sache. Et pourquoi une mobilisation plus forte serait-elle à l’avantage des partis de l’opposition? Je ne comprends pas non plus…

  2. Ce n’est pas sans raison que FL était le seul candidat a regretté le choix des dates.

    Si l’élection avait eu lieu ce week-end (11-12 mai) comme la règle des trois mois le laissait supposer, ce sont les candidats partis le plus tôt en campagne et ceux les plus connus, qui auraient été avantagés. Plus la campagne dure, plus les candidats inconnus peuvent se faire connaître, répondre aux critiques, etc. Les candidats de la majorité sont partis très tard, bloqués par les discussions des états-majors parisiens. Les petits candidats de droite et du centre, susceptibles de capter les déçus de l’UMP et du PS, avaient aussi intérêt à ce que la campagne dure. Tous sont partis en campagne très tardivement. Il y a peut-être un risque pour le candidat UMP à ne pas figurer au second tour, qui sait?

    Faire voter les français des USA le week-end du Memorial Day s’apparente à ce qu’on appelle, ici aux USA, de la « voter suppression » (en anglais). Que ce soit un manque de connaissance locale ou que ce soit délibéré, le choix de cette date va pousser certains français à s’abstenir. Il faut se demander qui sont ces français et pour qui ils ont tendance à voter.
    Pour certains, ils essaieront de voter par internet, s’ils en ont les moyens techniques. En sachant tous les problèmes qu’il y a eu l’année dernière (problèmes techniques allant jusqu’à empêcher certains de voter), un candidat comme Frédéric Lefebvre a intérêt à ce que ceux qui ne peuvent pas voter le 25 mai le fassent sur internet. Proposer une assistance n’a rien de choquant, c’est d’ailleurs un classique ici aux USA où les distances sont grandes et le vote complexe. Et cela montre que FL veut mobiliser, pas désinformer.

    Sur la « voter suppression », il faut garder à l’esprit que les électeurs des USA sont majoritairement à droite, contrairement à ceux du Canada, et du Québec en particulier, qui sont plutôt à gauche.
    Ma petite expérience personnelle me laisse par ailleurs penser que les électeurs de droite d’Amérique du Nord, ayant quitté la France, ont plus facilement tendance à s’abstenir que d’aller voter. Ils ne vivent plus en France, et ne votent, au mieux, que pour la présidentielle. Cette élection partielle, encore plus que celle de 2012, se jouera en grande partie sur la mobilisation. Tout ce qui peut encourager, ou au contraire décourager, les électeurs à voter peut avoir une incidence sur le résultat final, qui se jouera sans doute à quelques milliers voire quelques centaines de voix près.

    1. Alors dans ce cas, pourquoi ne pas 1/leur rappeler qu’il y a une cellule d’assistance 24/24 à Paris et 2/les embrouiller en utilisant des mots à contresens?
      Le terme « identifiant » est distinct du terme « codes », et le candidat de l’UMP dit de conserver LES identifiantS qui seront utiles au second tour (il dit au deuxième, du reste). En embrouillant les candidats de même, il risque au contraire de perdre des voix, de gens qui ne parviendront pas à voter au second tour, le code n’étant plus le bon.

    2. Laisser plus de temps ne défavorise les gros candidats qui ont les moyens de faire campagne depuis un moment, c’est aussi une façon équitable de donner la voix à tout le monde. Que les candidats se fassent entendre, c’est très bien! C’est un débat.
      Je ne vois pas en quoi voter le jour de Memorial Day serait problématique, surtout étant donné les modalités alternatives de vote. Les seuls qui ne pourraient participer ce jour là sont ceux qui partent en congés, et je ne pense pas que ce soit la majorité de l’électorat, seulement la frange qui peut se le permettre, mais qui est peut-être celle visée par le candidat Lefebvre. La participation ne sera à mon avis ni meilleure ni pire que celle attendue d’une partielle, c’est à dire minable, convenons-en. Alors oui, je suis d’accord avec @PainPumpkin, tout se jouera sur la mobilisation, et en grande partie dans les villes avec une grosse communauté française. Et si le candidat ne figure pas au second tour, c’est peut-être aussi qu’il ne convainc pas, ne l’oublions pas, et ce, qu’il soit de gauche ou de droite.

      Proposer une assistance, sans mentionner qu’il en existe une, officielle, ouverte 24/24, voilà ce qui pose aussi problème, et qui laisse supposer que le gouvernement ne gère pas correctement les choses. Là, c’est très limite.

  3. De toutes façons notre ami fredo enchaîne les billevesées à un rythme stupéfiant. À voir, pour se les remémorer, les vidéos de campagne de la candidate pirate : http://www.candidatscitoyens.org/vermorel2013/

  4. Le vote par internet ne remplacera pas numériquement le vote à l’urne, soyons réaliste.

    Concernant le week-end du Memorial Day, il faut peut-être avoir vécu aux USA pour comprendre que ce n’est pas un week-end comme les autres. Ce serait comme d’organiser un vote en France autour du 15 août, pour donner un ordre d’idée. Pour Memorial Day, on passe le week-end en famille ou entre amis, et assez souvent, on voyage. C’est le début de la saison touristique, les horaires changent, des piscines ouvrent, etc, etc.
    Pour voter, il faudrait qu’un électeur français annule ses plans et réserve son samedi. Tout le monde ne passe pas son Memorial Day week-end chez lui à 5 minutes du bureau de vote. Imaginez: en France, la participation à une élection peut être sensiblement modifiée suivant le météo! Et on choisit de faire voter des Français de l’étranger lors d’un tel week-end?! C’est soit délibéré, soit d’une incroyable incompétence.

    Concernant la durée de la campagne, chacun pense ce qu’il veut. La loi est de les organiser dans les trois mois. Le gouvernement a choisi d’allonger artificiellement cette durée en jouant sur la date du vote électronique. Je pense que ce n’est pas complètement innocent, sachant que la décision a été prise après des semaines d’attente (vous le savez bien d’ailleurs), et que le PS a aussi mis des semaines à se choisir un candidat. C’est de bonne guerre, dirons certains. Si l’UMP était au pouvoir, il utiliserait aussi toute marge de manoeuvre disponible.

    Concernant le mot « identifiants » au pluriel, je n’y ai pas prêté attention. C’est peut-être tout simplement un abus de langage mais un usage courant d’utiliser « vos identifiants » plutôt que « votre identifiant ». Tenez par exemple: http://assistance.orange.fr/livebox-identifiants-de-connexion-1174.php regardez le titre puis le texte 😉

    1. Donc vous reprochez au gouvernement en place d’avoir délibérément ou par incompétence mis en difficulté 91.000 électeurs sur 156.000 (chiffre 2012) alors que le gouvernement précédent a organisé la présidentielle durant les vacances de Pâques des trois zones, que cela concernait un peu plus de quarante millions d’électeurs, et que seul le vote par procuration est une alternative en France au vote à l’urne…
      Je crois que vous y allez un peu fort.

      Quant à comparer une marque commerciale (Orange), qui par nature « vend » son produit à un candidat qui donc se vend à ses électeurs, je vous laisse libre de vos propos. Je préfère pour ma part m’en tenir aux termes du MAE: l’identifiant identifie celui qui vote, le premier code lui permet d’accéder à l’urne du premier tour, le second code à l’urne du second tour. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien qu’on doit se faire connaître auprès du consulat si on veut ne voter par Internet que au second tour.

      1. C’est un exemple pris au hasard sur google en tapant « vos identifiants », vous allez un peu loin quand même. De mémoire, j’entends souvent « vos identifiants » par abus, pour parler du login et du mot de passe.

        La comparaison avec l’élection présidentielle précédente est assez discutable. Fixer la date d’une présidentielle est un compromis qui concerne des millions de personnes. Là on parle d’une législative partielle où il suffisait de faire voter les gens une ou deux semaines plus tôt.

        En tant que français des USA, ce choix de date m’a tout de suite fait réagir, avant que Frédéric Lefebvre ne s’exprime là-dessus.
        J’ai assez clairement sous-entendu que le pouvoir en place cherche toujours à s’avantager électoralement parlant. Par exemple la circonscription d’Amérique du Nord semble avoir été découpée pour avantager la droite, de telle façon que le vote des français du Québec soit compensé par une majorité de droite ailleurs sur le continent (ce qui n’a pas fonctionné, comme on le sait).
        Le gouvernement PS actuel a repoussé plusieurs élections (régionales, etc) et est en train de réformer l’AFE de façon à s’avantager pour les prochaines sénatoriales de 2014.
        C’est comme ça, tous les partis au pouvoir font ce genre de petites manipulations.
        Ce n’est que mon avis, je ne suis pas dans leur tête, bien sûr…

      2. Le souci, c’est que rendu à ce niveau de compétence politique « supposée », c’est le genre d’approximations qui ne passe pas. Cela ne fait tout simplement pas sérieux. Oui, sur la forme on s’en fiche un peu « vos identifiants » ou « votre identifiant ». Mais sur le fond, c’est le genre de coquilles qui retoque un texte au Conseil constitutionnel, ou qui se fait bananer à la première QPC venue. Lui qui a été député devrait savoir qu’un mot a son importance, et être d’autant plus vigilant avec ce qui est envoyé en son nom. Question d’éthique politique. Enfin, mon côté intégriste du droit public sans doute. On ne se refait pas!

        Sur la date: je maintiens que la date n’est un problème que pour une frange de la population. Quand j’y vivais, je n’avais pas les moyens de voyager, donc on restait sur place, point final. Partir en congés, c’est tout de même un luxe que beaucoup d’expatriés ne peuvent se permettre.

  5. @painpumkin toujours…
    Je ne peux plus faire « répondre », puisque vous avez répondu à ma réponse.

    Je ne vois pas en quoi fixer la date de la présidentielle est un « compromis », puisque en la mettant lorsque toutes les zones sont en vacances (deux au premier tour, deux aux second tour, dont une aux deux tours), la présidentielle de 2012 a atteint un taux d’abstention record.

    Concernant le report des régionales de 2014 à 2015, qui est un tout autre débat, je vois rappelle que c’est pour éviter la multiplication des scrutins sur une seule année. C’est d’ailleurs ce qu’avait fait Dominique de Villepin, resté très peu de temps à l’Intérieur, en allongeant d’un an le mandat des élus municipaux et donc en repoussant les municipales de 2007 à 2008. Le fait que les Français votent aux municipales en 2008 est donc un héritage du gouvernement Chirac-Raffarin, avec Villepin à l’Intérieur. A ma connaissance pas franchement PS.

    Quant à la réforme de l’AFE, qui est là encore un autre débat, la loi est en cours de discussion et j’avoue ne m’être pas encore assez penché dessus. Cela n’a en tout cas aucun rapport avec le fait de dire à des électeurs qu’il faut « conserver » des « identifiants » pour s’en resservir au second tour… Ni avec le fait de ne pas dire aux électeurs qu’un service d’assistance technique fonctionne 24/24 à Paris pour les deux circonscriptions à la demande du MAE.

    1. Compromis dans le sens où une date ne peut satisfaire 60 millions de personnes… La circonscription d’Amérique du Nord concerne moins de monde.
      Passons.

      Je viens de relire la lettre de FL: http://frederic-lefebvre.fr/campagne-2013/tester-sa-configuration-pour-voter-par-internet/
      Contrairement à ce que vous dites et ce que dit @mademoiselletitam, l’assistance du ministère est bien mentionnée et sans volonté explicite de s’y substituer. Dans la lettre, FL copie-colle la page http://www.jetestemaconfiguration.votezaletranger.gouv.fr en donnant le numéro d’assistance et le lien vers le formulaire: « Besoin d’aide pour mettre à jour votre ordinateur? Contacter l’assistance au +33 1 70 61 04 60 ou grâce à ce formulaire. »
      Et *juste après* il propose son aide complémentaire, au cas où: « Si malgré tout, votre ordinateur ne fonctionne pas, vous pouvez contacter l’assistance à la configuration de votre ordinateur pour voter mis en place à votre intention par Frédéric Lefebvre aux numéros suivants : +16469185721 : USA (NYC) +15144471355 : Canada (Montreal) »

      Je signale au passage que les pages équivalentes de LGE, Franck Scemama et Cyrille GIraud n’indiquent pas le numéro d’assistance du ministère: http://www.louis-pourusacanada.com/mobilisation/ et http://www.franckscemama.com/dates-elections-legislatives/ http://cyrillegiraud.fr/vote-electronique-testez-votre-ordinateur/ http://cyrillegiraud.fr/comment-voter/
      LGE proposant d’ailleurs son assistance directe. Ce qui ne me choque pas du tout, mais je ne résiste pas à l’envie de taquiner NDM 😉

      1. mistermenilmuche

        Il n’y a pas « 60 millions de personnes » en France, mais 44 millions. Je vous renvoie pour cela à ce que je publiais en mars 2012 sur mon blogue http://menilmontant.typepad.fr/mon_weblog/2012/03/elections-2012-listes-insee.html Cela étant, je ne comprends toujours pas en quoi faire voter la France, sans moyen de vote alternatif (électronique) pendant les vacances est un compromis. Là, vous chipotez pour une partie du corps électoral susceptible d’être parti en week-end, à condition d’en avoir l’aisance financière et d’avoir adopté les coutumes locales.
        C’est drôle, d’ailleurs: vous partez du principe qu’un Français adopte la coutume locale pour ce qui est de cette Fête et vous faites partie de ceux qui pestent lorsque le gouvernement cesse de subventionner ceux qui veulent scolariser leurs enfants dans des établissements français au lieu de les mettre dans des écoles locales. Étrange paradoxe.

        Par ailleurs, le billet que vous commentez fait état de la « newsletter » que Frédéric Lefebvre a expédiée aux électeurs. Par quoi répondez-vous? Par un lien renvoyant sur son site de campagne et par des liens d’autres candidats. Pensez-vous sincèrement que les électeurs lisent attentivement les sites de campagne? Qu’ils lisent les courriels, c’est déjà assez, car vous en expédiez beaucoup. Mais les sites, je peine à y croire. Ce n’est pas pour rien que dans le cadre de la rubrique « Carnets de campagne » nous avons eu l’idée de faire une sorte de comparatif, du reste. C’est aussi pour rappeler que ces sites existent, même si celui de votre candidat est un « sous-site » de son site habituel afin d’éviter des frais inutiles qui ne peuvent pas être pris en charge dans le cadre des comptes de campagne.

        Bonne fin de journée.

  6. Pour ma part, il n’y a pas de débat. Memorial Day, samedis etc … La totalite de cette campagne se joue sur internet. Soir Amérique l’illustre très bien en analysant la présentation et la transparence des sites des candidats. Donc tous les électeurs qui s’intéressent à cette législative ont « les moyens techniques » de voter de manière alternative. Par ailleurs, que je sache, Memorial Day weekend ne concerne que les USA et une très grande partie de l’électorat est au Canada (les candidats ont fini par le comprendre). Seule précaution à prendre, en effet, tester le site du vote dès le 15 mai. Si cela ne fonctionne pas on a largement le temps de le signaler et d’être aidé, par le numéro d’appel du Ministère des Affaires Etrangères + 33 1 72 62 40 41 ou par le site http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/les-francais-a-l-etranger/elections-2012-votez-a-l-etranger/vote-par-internet/article/aide

    1. Et comme elle se joue sur Internet, elle atteint un électorat dont la démographie est forcement différente de ce à quoi s’attendent certains candidats, plus habitués aux électeurs français de France.

    2. Pour ce qui est de voter à l’urne le samedi, je crois bien que seul le candidat UMP s’est plaint. Or le vote le samedi sur le continent Américain est prévu par une ordonnance de juillet 2009 http://www.legifrance.org/affichCodeArticle.do;jsessionid=C31EB66C661A2894B986E6B807A05372.tpdjo07v_3?idArticle=LEGIARTI000020931698&cidTexte=LEGITEXT000006070239&dateTexte=20130513
      Que je sache, l’UMP était largement majoritaire en ce temps-là et le président de la République était l’ancien patron de ce parti.
      Dans les débuts de ma vie professionnelle, à la Guadeloupe, il me souvient que le vote avait encore lieu le dimanche. C’était dans les années 80…

    1. Le vote électronique représentait les DEUX TIERS des votes. C’est d’autant plus important d’informer correctement les gens, pas avec des approximations relatives aux codes.
      Accessoirement, si vous pouviez arrêter de mettre plein de liens dans vos réponses, ça m’aiderait, parce que la plateforme vous considère comme un spam, et je dois tout approuver. Merci, bisou!

      1. Les liens c’est pour citer mes sources…!
        Vous avez mal lu, c’est bien le vote à *l’urne* qui représente un tiers: 9 507 pour 31 958 votants au premier tour. 10 199 votants à l’urne pour un total de 29 869 au deuxième tour. Ce n’est donc pas négligeable.

      2. Je me doute que c’est pour citer les sources, mais ça plante le machin 🙂

  7. J’ai plutôt tendance à penser que cette législative partielle se jouera davantage par le vote alternatif. Les électeurs étaient dans un grand mouvement citoyen après la présidentielle de 2012 et n’avaient pas encore compris, en réalité, que le vote par internet était possible pour les législatives (alors que ce n’est pas possible pour la présidentielle).

    1. On peut quand même douter que le vote électronique devienne une habitude seulement un an après la première expérimentation. Mais logiquement cela devrait le devenir petit à petit, si on assure l’électeur de la sécurité et de la facilité du vote.

  8. @mistermenilmuche « Mon candidat »? Vous rigolez, je me suis assez moqué de lui l’année dernière sur twitter, de son carnet de campagne, de ses maladresses et de sa méconnaissance des sujets, sans compter son parachutage. Je ne compte plus les sujets où je suis totalement en désaccord avec ce qu’il propose et ce qu’il représente. Je ne suis pas sectaire et peux être en accord sur tel ou tel point avec bien des candidats. Je ne crois pas au candidat parfait, surtout avec ces nouvelles circonscriptions de l’étranger.

    1. Veuillez prendre note que « mon mari » n’a été importé dans la zone qu’en octobre dernier et n’a pas suivi les élections locales l’année dernière, étant par ailleurs fort occupé dans sa circonscription.
      J’admire votre pugnacité et votre intérêt à défendre ce candidat que vous dites ne pas être le vôtre (y compris en allant chercher les références sur le site de F. Lefebvre). C’est très fair-play.

      1. Ok! 😉 Au départ de la discussion, il s’agissait bien d’expliquer l’intérêt électoral de FL pour le vote par internet, compte tenu de la date du vote à l’urne.
        Sinon, je pense que l’éloignement confère un certain recul. Je n’ai pas spécialement d’intérêt personnel – surtout dans une élection partielle – à ce que tel ou tel candidat soit absolument battu ou élu. Chacun des 5 ou 6 principaux candidats a, je pense, quelques bons arguments pour être notre député.

  9. […] trouvait déjà dans le courriel de Frédéric Lefebvre il y a peu, et dont nous avions relevé les approximations. Le texte a néanmoins été modifié pour indiquer l’heure juste (comme on dit au Québec), […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :